Le PS nous met sur pied d'égalité avec le FN... Réponse dans l'édito de "La semaine à Sèvres", journal des communistes de Sèvres.

Publié le par 8eme-frontdegauche92

Réaction à l'article de blog du PS de Sèvres :http://www.partisocialiste-sevres.org/vie-politique/1456-populisme Dont ce pasage : "le plus grand danger pour François Hollande [...] celui du ≪ tous pourris ≫, attisé par l’extrême-droite, mais hélas aussi, à gauche, heureusement de manière isolée par Jean-Luc Mélenchon."

 

 

Le risque des promesses non tenues

 

 

Il est normal que nos camarades socialistes défendent le bilan du président de la République et l’action du gouvernement issu des élections présidentielles et législatives de 2012. Nous leur souhaitons bien du plaisir ! Il est hélas impardonnable de mettre sur le même pied le Front National et le Front de Gauche comme l’écrit le PS local dans son journal « L’action sévrienne ».


Pour éviter que le « Tous pourris » envahissent la France, il faut que les élus, quels qu’ils soient, respectent les Français et la parole donnée. Quand F. Hollande déclare que son ennemi c’est la finance et, qu’une fois élu, il se couche devant elle ; qu’il promet de renégocier le Traité de Lisbonne, de donner le droit de vote aux étrangers et qu’il ne le fait pas etc… Quand on se dit de gauche, on se doit de respecter ses engagements de gauche.

 

Faut-il rappeler à nos camarades socialistes, leur déplorable comportement lors des dernières élections municipales : alors qu’un an auparavant, un accord avait été signé entre les militants PCF et PS des sections locales, le PS avait évincé, sans les en avertir, les militants PC et apparentés PC de la liste au profit de militants du MODEM. Nous apprenons que les deux élus Modem ont rejoint la majorité municipale de droite, alors qu’ils s’étaient fait élire sur une liste de gauche !

 

Eh oui, chers camarades, en politique comme ailleurs, mieux vaut choisir ses amis en fonction de ses convictions profondes plutôt qu’en fonction de stériles calculs opportunistes ! Tout le monde a bien le droit de changer d’avis… ou de retourner sa veste !!

 

C’est plutôt ce type de magouille qui favorise le « Tous pourris ».

Le Front de Gauche est la réunion de plusieurs composantes .JL Mélenchon est le responsable de l’une de ces composantes ; il s’exprime comme il s’exprime. P. Laurent est le responsable d’une autre de ces composantes ; il s’exprime autrement. Sur l’essentiel, ils sont sur la même longueur d’ondes. Et l’essentiel, c’est en priorité satisfaire les besoins du peuple et non se soumettre au diktat impitoyable du marché, de la finance et du MEDEF.

 

 

Dernière minute : ça continue…

 

Le ministre des relations avec le Parlement vient de déclarer que le gouvernement s’opposera à l’assemblée nationale au vote de l’amnistie des syndicalistes alors que celle-ci avait été approuvée par une majorité de sénateurs.  

Commenter cet article